Chirurgie des Ligaments Croisés - Chirurgie Spécialisée du Genou à Toulouse

CHIRURGIE  SPECIALISEE  DU  GENOU
CHIRURGIE  SPECIALISEE  DU  GENOU
CHIRURGIE  SPECIALISEE
DU  GENOU
CHIRURGIE
SPECIALISEE
DU  GENOU
Aller au contenu

Menu principal :

Chirurgie des Ligaments Croisés

Ligaments / Entorses



Traitement chirurgical de la lésion
du Ligament Croisé Antérieur



L’indication  du traitement chirurgical repose sur plusieurs facteurs : le caractère complet ou partiel de la rupture, l’âge du patient, Sa  pratique sportive, la profession, le degré d’instabilité et de laxité,  les lésions associées.

Le ligament croisé rompu ne peut être suturé, il doit être remplacé, c’est la ligamentoplastie du LCA.

Pour  le remplacer, le reconstruire, le chirurgien prélève le plus souvent sur le même genou un ou plusieurs  tendons appelés Droit Interne (DI), Demi-Tendineux (DT), ou Tendon rotulien (technique dite de Kenneth-Jones, KJ)

Selon  l’habitude de chaque chirurgien, un seul tendon (Technique KJ ou Technique DT4) ou les deux (Technique DI-DT) sont prélevés, préparés sur la table d’intervention et fixés dans  l’articulation sous arthroscopie.
Exemple de Ligamentoplastie du LCA

selon la technique DT4 :

Système TLS
Localisation des muscles Ischio-Jambiers , et notamment du Demi-tendineux (ou Semi-tendineux) et du Droit Interne (ou Gracile).
Anatomie des muscles Ischio-Jambiers

Reconstruction du Ligament Croisé Antérieur
et du  Ligament Antéro-Latéral



La ligamentoplastie du LCA peut être dans certain cas associée à une ligamentoplastie du ligament antéro-latéral (LAL).




Suites opératoires

Un  à deux jours d’hospitalisation sont nécessaires.
Le plus souvent, les techniques de Récupération Rapide Après Chirurgie (RRAC) permettent de réaliser cette intervention en Ambulatoire (sortie le jour même).
L’appui complet est  autorisé sous couvert d’une attelle articulée pendant 4 à 6 semaines.
La rééducation est débutée immédiatement et prolongée dès le retour à domicile.
Dans certains cas, un séjour en centre de rééducation de 3 à 4 semaines peut être programmé à la sortie de la clinique ou peu de temps après.
L’arrêt de travail varie de 1 à 3 mois, selon l’activité professionnelle.
La reprise de la course à pied s’effectue au 4ème mois après l’intervention.
La reprise complète des activités à risque est autorisée à partir du 8ème mois.


Complications

Elles sont rares :
- Rerupture (=rupture itérative) du ligament reconstruit : elle est rare mais survient plus  fréquemment chez le sportif de haut niveau. Une reprise chirurgicale est  souvent nécessaire.
- Raideur articulaire : difficulté à plier ou le plus souvent à étendre complètement la jambe
- Autres  complications possibles, inhérentes à toute intervention chirurgicale :  hématome, infection, phlébite, algodystrophie.





  POUR EN SAVOIR DAVANTAGE :

   - Fiche d'information Persomed : Chirurgie ligamentaire pour cause d'instabilité

   - Fiche d'information Persomed : Ligamentoplastie du Ligament Croisé Antérieur selon la Technique DIDT

  - Fiche d'information Persomed : Ligamentoplastie du Ligament Croisé Antérieur selon la Technique DT4

  - Fiche d'information Persomed : Ligamentoplastie du Ligament Croisé Antérieur selon la Technique KJ

  - Fiche d'information pré-opératoire Asspro : Ligamentoplastie du Ligament Croisé Antérieur ( Techique DIDT )

 - Fiche d'information pré-opératoire Asspro : Ligamentoplastie du Ligament Croisé Antérieur ( Techique KJ )

 - Fiche d'information pré-opératoire Asspro : Ligamentoplastie d'augmentation du Ligament Croisé Antérieur ( Rupture partielle du LCA )

 - Fiche d'information pré-opératoire Asspro : Ligamentoplastie du Ligament Croisé Postérieur

 - Fiche d'information pré-opératoire Asspro : Ligamentoplastie itérative du Ligament Croisé Antérieur ( Reprise pour Re-rupture )



Retourner au contenu | Retourner au menu